mardi 12 décembre 2017

Pas si simple de Lucie Castel



Pas si simple
de Lucie Castel

Editions Harlequin

Sortie le 2 novembre 2017
Format poche / 288 pages / Prix 6,90 €


Présentation de l'éditeur :

Parce que, dans la vie, rien n'est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l'aéroport d'Heathrow avec sa soeur Mélie l'avant-veille de Noël. Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans tes toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d'attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au coeur d'un réveillon riche en émotions et en surprises de taille...

Mon avis :

Voici une petite romance de Noël sans prétention qui vous fera passer un très agréable moment. L'histoire est à la fois rocambolesque et réaliste, ce qui permet au lecteur de se plonger complètement dans l'intrigue tout en rêvant à la possibilité que ça lui arrive un jour (ah l'espoir !).

Les personnages sont intéressants et apportent chacun leur touche au récit, le rendant ainsi savoureux. Les échanges entre Scarlett et William sont pétillants et intelligents. On ne peut qu'envier leur répartie et leur facilité à s'envoyer des piques tout en restant de parfaits gentilhomme et gente Dame. Les personnages secondaires apportent de la force au récit et ne sont pas en reste. Entre la sœur sexologue, le frère gay, la mère manipulatrice et rigide, la grand-mère portée sur l'alcool, l'ensemble offre un tableau très plaisant et il est difficile de lâcher le livre tant on a envie de découvrir ce qu'il va ensuite se passer.

Noël, des révélations familiales, une romance, voici un ensemble parfait pour une comédie romantique. À dévorer sans modération en ces fêtes de fin d'année.

La légion de la colombe noire tome 2 de Kami Garcia



La Légion de la colombe noire 
Tome 2
de Kami Garcia

Éditions Hachette Romans bob

Sort
ie le 4 mars 2015 
Format broché / 368 pages / Prix 18,00 €



Présentation de l'éditeur :

Kennedy Waters vit dans un monde où les esprits tuent par vengeance et où les fantômes ont des secrets. Dans ce monde, il y a aussi la Légion. La Légion, c’est Alara, Priest, et les jumeaux Jared et Lukas. À eux cinq, ils forment une bande de « Ghostbusters » prêts à tous les sacrifices pour éliminer les forces du Mal. Mais Kennedy a accidentellement libéré la pire des menaces : Andras, un démon redoutable qui se dissimule parmi les humains. Cette nouvelle traque sera pour Kennedy l’occasion de mieux comprendre ce qu’est la Légion. Et d’apprendre que cet ordre ultrasecret auquel elle appartient la renvoie à bien plus mystérieux encore : sa propre famille.

Mon avis : 

Dans ce second tome nous retrouvons Kennedy juste après les événements du pénitencier. Elle est seule et affronte avec difficultés les conséquences de la libération du démon Andras.
L'action est au rendez-vous avec quelques petites surprises. Nous suivons ce groupe de jeunes avec beaucoup de plaisir, tout en ayant l'impression de suivre un épisode de Supernatural version adolescente : invocation de démon, cercle de sel, possession, fantômes... On retrouve l'ambiance et les gestes qui permettent de se protéger des forces maléfiques. L'auteur est d'ailleurs une grande fan de cette série télévisée.

Ce roman nous permet d'en découvrir davantage sur la Légion, mais aussi et surtout sur la famille de Kennedy. Beaucoup de questions trouveront des réponses dans ce deuxième tome, cependant de nouvelles interrogations viendront aussi faire leur apparition.

De nouveaux personnages vont aussi faire leur apparition, d'où les nouvelles interrogations. L'auteur élargit son univers et ses possibilités. Cela promet de belles choses pour le troisième tome, qui est en cours d'écriture, donc il ne faut pas désespérer, il devrait arriver.

mardi 14 novembre 2017

L'homme idéal existe. Il est québécois de Diane Ducret



L'homme idéal existe. Il est Québécois
de Diane Ducret

Editions 84

Sortie le 3 mai 2017
Format poche / 157 pages / Prix 6,90 €



Présentation de l'éditeur :
Une jeune femme quitte Paris pour rejoindre son nouveau compagnon qui vit au Canada. Surmontant sa peur de l'engagement et sa phobie des avions, elle fait le voyage mais se retrouve rapidement confrontée à une série d'épreuves : l'arrivée du fils de 5 ans, une promenade avec des chiens de traîneau qui vire au cauchemar, une ancienne compagne trop présente...



Mon avis : 

Voici un petit roman sans prétention qui fera passer un bon moment de détente au lecteur. L'héroïne, la trentaine, rencontre un soir un homme sur Paris, Gabriel. Ils passent une soirée exceptionnelle à discuter et à échanger sur de nombreux sujets tout en passant de restaurant en restaurant. L'homme idéal existerait-il ? Si c'est le cas, il va y avoir un problème car l'homme en question, doit rentrer chez lui le lendemain... au Canada !
Mais ça n'arrête pas le Québécois qui propose à sa nouvelle rencontre française de le rejoindre là-bas pour une semaine de vacances. Après moult hésitations, voilà notre héroïne qui embarque pour rejoindre son homme idéal.

Ici beaucoup d'échanges amusants basés sur l'incompréhension entre le français et le québécois. L'auteur use et abuse des expressions des deux pays pour créer des situations cocasses. On se met à la place de la Française qui découvre ce pays et ses habitants plus charmants les uns que les autres mais qui éprouve quelques difficultés à comprendre ce qu'ils racontent.
Ce livre permet aussi de découvrir quelques éléments du Canada, comme des plats typiques et des activités touristiques.

On passe un bon moment de lecture, c'est un livre parfait pour se changer les idées et rire un peu.

jeudi 9 novembre 2017

Morwenna de Jo Walton

Morwenna
de Jo Walton

Éditions Folio SF

Sortie le 2 mai 2016
Format poche / 432 pages / Prix 8,20 €


Présentation de l'éditeur : 

Morwenna Phelps, qui préfère qu'on l'appelle Mori, est placée par son père dans l'école privée d'Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l'a laissée handicapée et l'a privée à jamais de sa soeur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent. Un jour, elle reçoit une photo où sa silhouette a été brûlée... Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est sa propre mère ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.

Mon avis : 

Morwenna est un roman pour les amoureux des livres. À travers son journal intime, Morwenna, alias Mori, nous fait partager sa passion pour les livres et particulièrement les romans de SF. Elle nous montre à quel point ces derniers ont une place importante dans sa vie, le rôle qu'ils ont joué et surtout le rôle qu'ils jouent encore actuellement. 

Morwenna a 15 ans, elle est originaire du pays de Galles où elle et sa sœur jumelle ont côtoyé toute leur vie les fées dans les ruines d'anciennes exploitations industrielles. Ce livre est un extrait de son journal intime, l'action se déroule un an après que sa vie a été chamboulée par un drame à la suite duquel elle doit faire face à beaucoup de changements. 

Ce roman parle de magie. Une magie particulière qui ne ressemble pas à celle des livres qui est généralement impressionnante. C'est une magie discrète, que l'on peut mettre en doute, bien que les résultats soient indubitablement là. Et liées à cette magie, Mori nous parle aussi des fées, visibles seulement à ceux qui croient en elles, et du rôle qu'elles jouent dans sa vie. 
Néanmoins, Morwenna est surtout une ode aux livres. L'héroïne cite des dizaines et des dizaines de titres d'ouvrages qu'elle dévore avec frénésie. Les livres sont un personnage à part entière de l'ouvrage, ils ont une influence sur les protagonistes, les livres réconfortent les gens, leur fournissent une occupation, guérissent les peines, instruisent, recommandent des personnes, tissent des liens entre les individus... Grâce à eux, la vie de Mori va changer de nouveau, ils vont lui apporter de l'espoir mais aussi beaucoup d'autres choses. 

L'écriture est assez sombre du fait de l'état d'esprit dans lequel est l'auteur du journal, le récit reste assez analytique, presque scientifique. Morwenna se laisse peu emporter par ses émotions, elle les tait. Même lorsque certaines situations pourraient être jugées inquiétantes ou révoltantes, Mori couche simplement les faits dans son journal, avec calme et analyse. Seuls quelques événements réussissent vraiment à faire transpirer de l'emportement. 

C'est un roman dédié à ceux qui croient en la magie et aux livres, qui se lit vite et bien et qui fera exploser votre wishlist !

dimanche 22 octobre 2017

Charley Davidson, tome 11 : Onze tombes au clair de lune de Darynda Jones



Charley Davidson
Tome 11 : Onze tombes au clair de lune
de Darynda Jones


 
Éditions Milady 

Sortie le 25 août 2017
Format poche / 380 pages / Prix 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Pour Charley Davidson, une journée typique comprend des maris infidèles, des personnes disparues, des hommes d’affaires véreux... et des démons, des dieux maléfiques et des gens morts. Beaucoup, beaucoup de gens morts.
Détective privé à temps partiel et Faucheuse à plein temps, Charley doit également apprendre à vivre avec sa nouvelle condition de déesse toute-puissante et mère de la sauveuse de l’univers. Les forces de l’enfer sont prêtes à tout pour la détruire, et entre les morts qui l’entourent et ceux qui voudraient la voir morte, Charley a fort à faire. Mais avec le fils de Satan à ses côtés, la Faucheuse pourrait bien avoir le dernier mot.
« Hilarant et émouvant, sexy et surprenant. Indispensable ! » J.R. Ward, auteure de La Confrérie de la dague noire

Mon avis :

Les aventures de Charley Davidson continuent dans ce onzième tome. Notre faucheuse préférée se disperse encore entre différentes enquêtes et quêtes de réponses. Et si jusqu'ici le rythme se maintenait, dans ce dernier tome, il est plus sporadique. Il y a de longues périodes où il ne se passe rien et où Charley et Reyes s'amusent à se donner du plaisir mutuellement, puis des passages brefs d'enquêtes. 
Le dénouement est un peu mou car, au final, beaucoup de choses se résolvent d'elles-mêmes sans que Charley n'ait jamais réellement fait quelque chose, ni vraiment enquêté. Son travail a simplement consisté à prendre des témoignages et à faire bosser Cookie pour trouver des informations complémentaires. En plus, certains points n'ont pas été traités jusqu'au bout.

Attention, Charley Davidson reste une série géniale, l'héroïne est toujours aussi fantastique et sa répartie toujours aussi savoureuse. On ne s'ennuie pas on en apprend même un peu plus sur la trame de fond. Néanmoins, l'auteur a du mal à trouver un équilibre entre, justement, cette trame de fond, toute cette histoire de divinité, les soucis familiaux de Charley et les différentes enquêtes qu'elle mène pour son agence. Le tout est traité de manière de plus en plus périlleuse. Il serait agréable que Darynda Jones choisisse un ou deux sujet et les traite en profondeur plutôt que tout en même temps car plus on avance, plus des trames s'ajoutent et plus cela enlève de la qualité aux intrigues. 

D'ailleurs l'intrigue en elle-même est peu intéressante car il n'y a aucune surprise, toutefois l'auteur nous a réservé un final plutôt explosif et nous met sur des charbons ardents dans le dernier chapitre. Il va falloir s'accrocher en attendant la suite. 

Au final, c'est donc un tome plus mitigé mais qui est toujours malgré tout au top grâce à son héroïne, toujours aussi excellente, passionnante et amusante.



Pour retrouver mes avis sur les tomes précédents : 

Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda Jones 
Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche
de Darynda Jones  
Charley Davidson, tome 3 : Troisième tombe tout droit
de Darynda Jones 
Charley Davidson, tome 4 : Quatrième tombe au fond
de Darynda Jones  
Charley Davidson, tome 5 : Cinquième tombe au bout du tunnel
de Darynda Jones 
Charley Davidson, tome 6 : Au Bord de la Sixième Tombe
de Darynda Jones   
Charley Davidson, tome 7 : Sept tombes et pas de corps de Darynda Jones
Charley Davidson, tome 8 : Huit tombes dans la nuit de Darynda Jones 
Charley Davidson, Tome 9 : Neuf tombes et des poussières de Darynda Jones
Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l'enfer de Darynda Jones

mercredi 27 septembre 2017

Le dernier souffle, tome 1 : Le Don de Fiona McIntosh

Le dernier souffle
Tome 1 : Le don
de Fiona McIntosh

Éditions Milady
Collection Fantasy

Sortie le 5 avril 2017
Format poche / 672 pages / 3.99€

Présentation de l'éditeur :


Encore adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia ! Une responsabilité qui le conduit à la cour du prince Celimus, un despote sadique. Là, un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître. Contraint de lui obéir, Wyl est envoyé au Nord où la guerre menace, pour une mission suicidaire à la cour ennemie… avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l'existence. Or, s'il n'embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte… et celle du pays qu'il a juré de défendre.


Mon avis :

Voici un premier tome particulièrement palpitant. On suit Wyl, jeune garçon qui vient de perdre son père et qui va devoir prendre sa place : commandant en chef des armées de Morgravia. Assez complexé par son physique : petit, costaud, roux, ça ne fait pas moins de lui un excellent meneur et une personne honnête. Malheureusement pour lui, le futur dirigeant du pays qu'il a juré de protéger, Celimus, est un être maléfique et vil.
La vie de Wyl va changer quand il va croiser la route d'une jeune fille condamnée pour sorcellerie. La gentillesse de Wyl à l'égard de cette pauvre enfant va lui apporter quelque chose : un don.

L'intrigue est bien menée, le lecteur est pris dans l'histoire du début à la fin. On s'attache vite à Wyl et on ne peut que détester Celimus, le prince sociopathe. Cependant tout n'est pas manichéen. En effet, tout oppose ces deux personnages principaux, néanmoins tous les autres protagonistes qui évoluent autour d'eux sont complexes. De plus, le don que Wyl va recevoir va rendre les choses encore plus compliquées.

L'auteur a su bien exploiter son idée et entraîne le lecteur à travers tout le royaume, à la découverte des différents pays et de différents personnages plus ou moins originaux qu'elle a placés sur la route du héros. Ce premier tome est un vrai page-turner et, mieux encore, l'auteur arrive à nous surprendre plus d'une fois par des retournements de situation particulièrement intéressants.

Fiona McIntosh n'épargne pas le lecteur : la mort, la torture, la guerre sont omniprésents dans son histoire. Heureusement, elle a su monter une belle équipe pour accompagner Wyl dans ses projets ce qui permet d'alléger un peu l'ambiance parfois dure du récit.

C'est un premier tome passionnant et qui promet de très belles choses pour la suite ! À découvrir d'urgence !

Meg Corbyn, tome 3 : Gris Présages de Anne Bishop

Meg Corbyn
Tome 3 : Gris présage
de Anne Bishop

Éditions Milady
Collection Bit-Lit

Sortie le 23 septembre 2016
Format poche / 571 pages / 8.20€

Présentation de l'éditeur :


« Par moments brutalement réaliste, ce roman centré sur le combat d’une jeune femme en quête de liberté dégage aussi une certaine mélancolie. À ne surtout pas manquer ! » Romantic Times Depuis que les Autres ont libéré́ les cassandra sangue de l’esclavage, les fragiles prophétesses du sang courent un grave danger. Simon Wolfgard, chef des terra indigene de l’Enclos de Lakeside, n’a d’autre choix que de faire appel à Meg Corbyn. En effet, les entailles de la jeune femme révèlent d’étranges visions qui sont pour Simon le seul espoir de mettre un terme au conflit. Son sacrifice est nécessaire, car l’ombre de la guerre s’étend de l’autre côté́ de l’Atlantik, et les conspirations d’un groupuscule extrémiste menacent de la propager à Thaisia...



Meg Corbyn, tome 1 : Lettres Écarlates de Anne Bishop  
Meg Corbyn, tome 2 : Volée Noire de Anne Bishop  

Mon avis :

Les événements à Thaisia évoluent. Il se passe beaucoup de choses et cela va impacter tout Thaisia ; plutôt ce troisième tome est, ainsi, plutôt un tome de transition de l'intrigue de fond qui promet au lecteur beaucoup de péripéties pour la suite. L'équilibre entre les Terra Indigènes et les humains est plus que précaire et les derniers événements ne font qu’accélérer les changements en cours.

La place des personnages s'équilibre, Meg est un peu en retrait pour que chaque protagoniste important à l'intrigue puisse avoir sa voix. Les liens entre les différents groupes et le travail de Simon sont particulièrement mis en avant. Ce dernier veut essayer de préserver la communauté qui est en train de se construire et la faire évoluer. Il est visionnaire et essaie de tout faire pour protéger Meg.
On ne peut que noter l'attachement des Autres à Meg, ils sont prêts à tout pour la protéger mais aussi pour la rendre heureuse. Les liens qui se créent entre Simon et Meg se renforcent, ils essaient de trouver un équilibre et on sent que leur relation est en passe d'évoluer, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

En parallèle, nous suivons l'adaptation des autres cassandra sangue qui, maintenant libérées, doivent apprendre à vivre dans le monde extérieur. Beaucoup de découvertes vont être faits pour les aider, mais il y aura aussi de nombreux drames. Observer pour éviter la répétition de suivre l'évolution d'une autre cassandra sangue est très intéressante, c'est à espérer que l'on continuera à suivre ce nouveau personnage.

Ce tome est dur, l'auteur ne nous épargne pas. Le début est particulièrement horrible, on en apprend plus sur le sort qui est réservé aux cassandra sangue et les intrigues du mouvement HAT.
La fin pose de nombreuses questions pour la suite. Thaisia est à un tournant, espérons que les humains sauront le comprendre.

lundi 18 septembre 2017

A Silent Voice de Ohima Yoshitoki

A Silent Voice
de Ohima Yoshitoki

Éditions Ki-oon
Collection Shonen
Nombre de tomes parus : 7/7

Sortie le 22 janvier 2015
Format poche / 208 pages / 6.60€


Présentation de l'éditeur :

Shoko Nishimiya est sourde depuis la naissance. Même équipée d'un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d'elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l'abandonner, laissant sa mère l'élever seule.
Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle fait de son mieux pour dépasser ce handicap, mais malgré ses efforts pour s'intégrer dans ce nouvel environnement, rien n'y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible.
Tour à tour psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu'au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l'intervention du directeur de l'école. Ce jour-là, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusqu'ici ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable... 


Mon avis :

Cette saga en 7 tomes est un petit chef-d’œuvre, autant pour l'histoire que pour la façon dont l'auteur traite les nombreux sujets abordés.

L'histoire débute avec Shoko, une petite fille sourde qui arrive dans une nouvelle école. Elle va y subir un terrible harcèlement. Bien que Shoko soit au centre de l'histoire, ce n'est pas elle que nous allons suivre, mais Shoya, son harceleur. L'intrigue prend vraiment place quelques années après les faits avec Shoya qui va essayer de se rattraper pour tout le mal qu'il a causé.

C'est un manga très fort et très beau. Il n'épargne pas nos petits cœurs, aussi robustes soient-ils. L'auteur est vraiment très forte. Elle arrive à faire passer une multitude de messages via ses dialogues, mais aussi et surtout au travers de ses dessins. C'est tout en finesse, elle utilise plusieurs techniques graphiques pour décrire des situations qui sont particulièrement parlantes.

Le manga aborde de nombreux sujets : le harcèlement, le handicap, le pardon, la reconstruction personnelle, l'amitié... Et ce, de différents points de vue et à différent(s) degrés : du harceleur, de l'harcelée, des parents, des frères et sœurs, des professeurs, des camarades... l'auteur n'a oublié personne.
L'histoire est vraiment belle, mais elle a aussi ses moments difficiles. On devient très vite accro et les quelques cliffhangers à la fin de certains tomes nous poussent à nous jeter encore plus vite sur la suite.

A Silent Voice peut être une bonne série pour rentrer dans l'univers des mangas si vous n'êtes pas habitués au genre. À découvrir d'urgence !!!
 
 

mercredi 13 septembre 2017

L'exécutrice, tome 6 : Révélation de Jennifer Estep

L'exécutrice
Tome 6 : Révélation 
Jennifer Estep


Éditions J'ai Lu
Collection Crépuscule
Sortie le 6 juillet 2017
Format poche / 407 pages / 7.40€


Présentation de l'éditeur :
 

En tuant Mab Monroe, son ennemie jurée, Gin Blanco, tueuse à gages hors pair, a dévoilé sa deuxième identité. Depuis, les élémentaux se bousculent aux portes de son restaurant pour la provoquer en duel. Or, Gin sent la lassitude la gagner, un état bien dangereux quand on fait ce métier I Des vacances au soleil étant plus que méritées, elle part avec sa soeur Bria sur une île à la frontière de la Georgie. Mais plusieurs éléments mettent à mal ces quelques jours de repos, à commencer par la réapparition du séduisant Donovan Caine...

Mon Avis :

Quel bonheur de retrouver Gin Blanco, alias L'araignée. On la retrouve après les événements avec Mab Monroe. Les choses ont bien changé à Ashland depuis leur confrontation et pour de nombreuses raisons, Gin se laisse convaincre de prendre quelques jours de vacances. Bien évidemment, quand on s'éloigne des ennuis, ces derniers s'arrangent toujours pour nous retrouver.

C'est un tome prenant qui fait directement suite au tome 5. On retrouve tous nos personnages préférés. Suite à la disparition de Mab, certains conflits et certaines discussions importantes non réglés vont ressurgir. Les romans précédents apportent leur lot d'informations et d'événements, maintenant, les personnages vont devoir les digérer et apprendre à vivre avec cela, tout en affrontant une nouvelle menace.

L'intrigue principale est prenante, le sens du devoir de Gin va la pousser à s'impliquer dans une sombre affaire. Même s'il devine certains éléments, le lecteur est pris dans les relations entre les protagonistes développées en parallèle à l'intrigue, ce qui donne un équilibre à l'ensemble et rend le tout passionnant.
De plus, on en apprend plus sur les vampires, une espèce que l'on n'avait pas vraiment croisée jusqu'ici.

Ce sixième tome est donc dans la veine des précédents, on se régale à retrouver Gin et toute sa clique et la fin nous promet de belles confrontations. Vivement la suite !

Pour retrouver d'autres infos sur la sagas :

L’exécutrice de Jennifer Estep 
L'exécutrice, tome 5 : La revanche de l'Araignée de Jennifer Estep 

La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman

La Faucheuse 
tome 1
de Neal Shusterman

Éditions R
Sortie le 16 février 2017
Format broché / 384 pages / 18.90€


Présentation de l'éditeur :
 

Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

"MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... "

Mon avis :

Ce premier tome de la nouvelle saga de Neal Shusterman nous entraîne dans un monde futuriste où les êtres humains ne meurent plus. Les maladies, telles que le cancer, sont des concepts qu'ont du mal à appréhender les hommes. Les accidents ne sont, pour certains, que des désagréments, pour d'autres,  un moyen de se divertir car la technologie permet de ressusciter les morts, exception faite des morts par le feu. Il est même possible de se rajeunir et ainsi de vivre éternellement. Cette victoire sur la mort a eu cependant un prix : un accroissement de la population. La société a donc trouvé un moyen de la réguler : Les Faucheurs. Ces êtres humains sont désignés et entrainés afin de tuer, de glaner les gens.

C'est dans ce contexte que l'on va suivre deux jeunes apprentis Faucheurs. Avec eux, nous allons découvrir ce monde à part, méconnu de la population. On découvre leurs responsabilités, leurs actions, leurs règles... Mais aussi la politique interne qui fait rage au sein de cette communauté en marge de la société.

L'auteur aborde de nombreux sujets. Des questions se posent sur le sens de la vie et de la mort. Les réflexions des Faucheurs à travers les pages de leurs journaux sont passionnantes, on en apprend sur eux mais aussi sur l'impact de leur métier sur leur vie, leur façon d'agir. Enfin, au delà des Faucheurs, découvrir le fonctionnement de cette société futuriste est très intéressant. Le gouvernement, les métiers, la sécurité, la police, beaucoup de choses ont changé.

Neal Shusterman a créé un monde très intriguant et qui nous fait nous interroger sur ce futur. Mais il a aussi su former une intrigue prenante et surprenante où le lecteur reste en haleine jusqu'au bout.

mercredi 23 août 2017

Les vampires de Chicago, tome 13 : Demain ne mord jamais de Chloe Neill

Les vampires de Chicago
Tome 13 : Demain ne mord jamais
Chloe Neill


Éditions Milady
Sortie le 16 juin 2017
Format poche / 384 pages / 8.20€


Présentation de l'éditeur :
 


Depuis la nuit où elle a été transformée en vampire, Merit est la Sentinelle et la protectrice de la maison Cadogan. Avec l'aide de son maître et amant Ethan Sullivan, elle a repoussé les forces des ténèbres à de nombreuses reprises. Mais une nouvelle menace surgit lorsqu'un vampire s'introduit dans la maison et l'agresse à l'aide de magie noire, Tandis que la sorcellerie menace la ville, Merit devra déclarer la guerre à des forces surnaturelles au-delà de sa compréhension pour sauver ceux qu'elle aime.

Les vampires de Chicago, tome 6 : Morsure de sang froid de Chloe Neill
Les vampires de Chicago, tome 7 : Permis de mordre de Chloe Neill 
Les vampires de Chicago, tome 8 : On ne mord que deux fois de Chloe Neill 
Les vampires de Chicago, tome 9 : Mords un autre jour de Chloe Neill 
Les vampires de Chicago, tome 10 : Une morsure ne suffit pas de Chloe Neill
Les vampires de Chicago, tome 11 : La morsure n'est pas une fin de Chloe Neill
Les vampires de Chicago, tome 12 : La morsure est notre affaire de Chloe Neill

Mon avis :

Voici le dernier tome d'une belle saga qui nous aura fait visiter Chicago avec ses lieux emblématiques (Millenium Park, Wrigley Field, Navy Pier...), mais aussi découvrir sa gastronomie (pizza, hotdog, mallowcakes...) et surtout rencontrer les peuples surnaturels qui y habitent. Pour ceux qui ont débuté l'aventure dès le début, cela fait six ans que l'on suit Merit et sa nouvelle vie à Chicago en tant que Vampire Cadogan. Qui aurait pu croire qu'elle aurait accompli un tel chemin. D'étudiante en littérature ancienne, elle est devenue une vampire badass qui n'hésite pas à partir tête baissée dans la bataille pour protéger ses amis et sa nouvelle famille de cœur.
Avec elle nous avons découvert un autre monde, un monde peuplé de vampires, de métamorphes, de fées, de nymphes, trolls et autres créatures extraordinaires. À ses côtés, nous avons combattu pour sauver la population de Chigaco contre des menaces toujours plus dangereuses.

Ce dernier tome n'est pas la fin d'une aventure mais plutôt d'une nouvelle pour Merit et sa bande. Mais avant de pouvoir commencer ce nouveau chapitre de leur vie, ils vont devoir affronter la plus terrible menace à laquelle ils ont eu à faire face jusqu'à présent. Cette menace va s'accompagner de doutes et de craintes, néanmoins ils peuvent compter les uns sur les autres pour lutter contre ce nouveau danger. Et on peut dire que les précédents affrontements les ont préparés pour cet ultime combat.
Cependant, ce treizième tome n'est pas uniquement une grande bataille, c'est aussi de merveilleux moments. Des instants merveilleux que l'auteur a su mettre en avant et décrire, et que nous lecteurs attendions depuis au moins 12 tomes !
Oui, ce tome est délicieux pour nous amoureux de la saga que nous sommes. L'auteur a su nous faire plaisir et a terminé en beauté cette belle série qu'est Les vampires de Chicago.

Remercions au passage les traductrices pour s'être amusées avec les titres des tomes. C'est vraiment propre à la version française puisque, après vérification, les titres en version originale sont loin de ceux des James Bond ou autres films célèbres.

L'auteur a promis au moins deux livres dans l'univers des Vampires de Chicago, romans qui feront directement suite au dernier tome de la saga. Toutefois nous suivront un nouveau personnage (qui apparaît dans ce treizième tome). Il n'y a plus qu'à prendre son mal en patience et à attendre 2018 pour avoir des nouvelles de la maison Cadagan et de tous ses habitants.

lundi 19 juin 2017

Lucky Harbor, tome 3 : Éperdument de Jill Shalvis

Lucky Harbor
Tome 3 : Éperdument
de Jill Shalvis 

Éditions Milady

Sortie le 25 mai 2015 (réédition)
Format poche / 384 pages / 6.90€

Présentation de l'éditeur :

Shérif, fais-moi rêver...

Chloe Traeger aime vivre dangereusement et ne s'en prive pas. Évidemment, son attitude rebelle ne manque pas d'attirer l'attention du très sexy shérif de Lucky Harbor. Sawyer Thompson fait régner l'ordre dans cette petite ville côtière pour racheter ses écarts d'adolescent. Décidé à rester dans le droit chemin, il tente de résister à l'attirance qu'il éprouve pour Chloe, cette adorable sauvageonne. À moins que l'amour soit le seul moyen pour ces deux caractères si opposés de trouver un équilibre salvateur.

Mon avis :

Nous retournons à Lucky Harbor, dans cette petite ville si conviviale, où se trouve la plus haute concentration d'hommes exceptionnels au mètre carré.

Après Maddie et Tara, c'est Chloé, la troisième des sœurs, que l'on va suivre. Chloé, alias la sauvageonne, est la seule de ses sœurs a avoir été élevée par leur mère Phoebe. Elle a eu une enfance peu conventionnelle, à toujours bouger à droite à gauche et à avoir à peine le nécessaire pour vivre.

Mais aujourd'hui la voici à Lucky Harbor à vivre avec Maddie et Tara. Elle découvre ce que c'est de se poser et apprécier d'avoir un point d'encrage. C'est nouveau pour elle et ça lui fait peur, d'autant plus que l'auberge et ses sœurs ne sont plus les seules choses qui retiennent Chloé dans cette ville.

Chloé est une jeune fille intéressante à suivre. Elle a un cœur grand comme ça, mais a très peu confiance en elle. Elle croit toujours que les gens vont finir par la quitter et donc elle doute toujours de l'amour et/ou de l'attachement que lui porte les gens. Fort heureusement, certains événements vont l'aider à affronter ses peurs et ses doutes, notamment quelques échanges de salive avec un certain shérif sacrément sexy. Lui aussi porte son lot de souffrance, mais c'est justement grâce à ce lien qu'une compréhension mutuelle va se créer entre eux mais aussi de la confiance.

Jill Shalvis nous fait toujours rêver et fait monter la température avec de nombreuses scènes toutes en sensualité et tendresse. Lucky Harbor est une série à dévorer !